fbpx

Les bénéfices du Flux Libre Instinctif

Partagez cet article

Quels sont les bénéfices du flux libre instinctif chez les femmes une fois qu’elles se mettent à pratiquer la méthode ?

Bénéfice n°1 : Le confort

Vivre ses règles de manière plus sereine, c’est possible ! À travers la pratique, on est capable de déterminer la phase d’écoulement et de ressentir le bon moment pour libérer le sang aux toilettes. Aujourd’hui, les femmes cherchent à gérer les règles de la manière la plus confortable, la plus juste, la plus respectueuse pour le corps et le Flux Libre Instinctif est une réponse à ses besoins.

Bénéfice n°2 : La durée

Il se passe également des choses intéressantes dans la nature de nos menstruations. Quand on pratique le Flux Libre Instinctif, on remarque que la durée des menstruations raccourcie terriblement. Parfois même dès le premier cycle. Ce n’est pas rare de s’apercevoir que l’on passe de 5 jours de menstruations à 3 jours par exemple.

On peut se poser la question : « Est-ce que si ça se raccourcit, c’est qu’il n’y a pas un problème ? » 

C’est tout à fait normal de se demander si ce n’est pas problématique de n’avoir ses règles que 3 jours par exemple. Il faut savoir que tant que le cycle menstruel n’est pas impacté dans la régularité ou sa durée, cela signifie qu’il n’y a pas de changement au niveau hormonal. En réalité il semblerait que c’est plus la manière dont on parvient à évacuer le sang qui est changé. Comme si l’on pouvait libérer les menstruations en moins de temps et de manière plus efficace.

Bénéfice n°3 : Les douleurs

Concernant les dysménorrhées, il faut tout d’abord s’assurer que l’intensité des douleurs n’est pas liée à une pathologie (endométriose ou autres circonstances).

Il est courant de s’apercevoir que les sensations douloureuses tendent à diminuer quand on pratique le Flux Libre Instinctif.

Ma théorie à ce sujet :

Le fait de savoir évacuer le sang au bon moment, soulage immédiatement. Quand on porte un tampon ou une cup, c’est comme si on retenait le sang en nous et que ça venait réagir à l’intérieur de notre tissu. Le corps nous indique qu’il faut évacuer ce sang et on ne le fait pas. Ça peut créer des gênes, de l’inconfort et de la douleur. 

Lorsqu’on a une serviette hygiénique sans pratiquer le Flux Libre Instinctif, le sang descend tranquillement. Il va s’évacuer par débordement parce qu’au bout d’un moment, il arrive à bout de course jusqu’à la vulve. Pendant tout son passage, le sang peut réagir avec les tissus autour, créer un certain nombre de sensations et de symptômes. 

À savoir que la douleur, lorsqu’elle n’est pas pathologique, est une information que le corps nous donne pour nous dire qu’il se passe quelque chose. Pour nous indiquer où est le sang en nous dans sa trajectoire. 

“ Est-ce que j’ai une contraction dans mon utérus ? Est-ce que le sang est en haut de mon vagin ? Est-ce que le sang est contenu dans mes fornix ? Est-ce que le sang est en train de descendre et de me traverser ? “

Quand on évacue le sang à la suite d’une contraction, vous pourrez le constater, on ressent une libération. C’est comme après avoir uriné ou être allée à la selle, le corps est soulagé. C’est une sensation agréable, qui montre que c’est une pratique qui est respectueuse de notre corps et qui a plutôt tendance à nous amener vers de la bienveillance avec soi-même plutôt qu’un désir de contrôle.

Bénéfice n°4 : L’abondance

Plus difficile à objectiver si on ne le mesure pas concrètement. Effectivement, si je n’ai pas une cup avec le niveau de millilitres ou si je ne vais pas récupérer mon sang, je ne peux pas techniquement dire que j’ai constaté avoir deux fois moins de quantités de règles.

Néanmoins, une femme qui a des règles plutôt abondantes, en général, sait reconnaître si la quantité s’amoindrie. C’est un fait que l’on retrouve chez les pratiquantes. Est-ce que cela signifie qu’on évacue mieux aux toilettes et donc que l’on a moins cette sensation d’abondance ? Une piste à creuser mais qui semble déjà faire ses preuves auprès de plusieurs femmes.

Bénéfice n°5 : L’économie

Fini le coût mensuel des tampons et/ou des serviettes. Effectivement, au début, on investit sur des culottes menstruelles, une formation, le livre, ou alors, on est autodidacte et on expérimente par soi-même. Mais une fois ce coût passé jusqu’à la ménopause, on est tranquille parce qu’on a intégré la méthode.

Bénéfice n°6 : L’écologie 

En remplaçant les serviettes ou tampons non recyclables par les culottes menstruelles, on diminue l’impact sur l’environnement.

Bénéfice n°7 : La santé

En pratiquant le Flux Libre Instinctif, on n’est plus en contact avec des produits qui peuvent potentiellement être dangereux, qui seraient contenues dans les serviettes et les tampons.

Bénéfice n°8 : La confiance en soi

Une femme qui se met à pratiquer le Flux Libre Instinctif gagne très souvent en confiance en elle et en assurance. Peut-être un sentiment de sécurité, un changement sur d’autres plans de sa vie, sur la sphère intime et sexuelle.

Ma théorie à ce sujet :

La première, c’est que les menstruations ont souvent été l’objet de tabous, de dévalorisation, d’humiliation. Et lorsqu’on reprend le pouvoir et le sentiment que c’est quelque chose qui n’est pas sale, que c’est naturel et normal. Et qu’on tombe en amour pour nos menstruations plutôt qu’en dégoût, alors ça devient plus le cadeau du mois parce que je me nettoie, parce que je comprends le sens et parce que je le vis bien. Ce n’est pas un fardeau. Dans ce cas, pendant cette période de notre cycle, on a moins à se cacher, on n’a pas honte et on est bien. On est heureuse de vivre ce qu’on traverse déjà. Il y a encore des choses qui nous dépassent, des choses à explorer, à comprendre aussi. Mais ce qui est certain, c’est qu’effectivement ça change plein de choses dans la vie de la femme et à différents plans.

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez nos conseils et nos articles par email gratuitement.

Articles similaires